SLADO

EAM

 

E. A. M.

Elevage à la main

Reportage d'une passionnée 

 

 Lorsque j'avais 5 ans, mon grand-père me fit la surprise de m'ofrir une corneille qui était tombée du nid: elle ne pouvait se nourrir toute seule 

Quoique toute petite, sur les  conseils de mon grand père, je l’ai nourrie avec beaucoup d’amour et …..avec de la viande hachée et des restes ; j’étais très heureuse de l’avoir mais, un jour, à l’automne, elle est partie pour ne plus revenir ;  le virus était entré en moi et voici près de 40 ans que j’élève à la main.

 Pourquoi ?

Par amour des oiseaux et plus particulièrement des becs crochus Par plaisir de savoir que ces oiseaux ne passeront pas toute leur vie en cage

Par bonheur de savoir qu’ils deviendront des «  Oiseaux de Compagnie « 

 Aujourd’hui, j’élève des   callopsittes, inséparables et autres becs crochus de petite taille et des perroquets  tels Rosalbins, Amazone ou Gris du Gabon.

 Comment s’y prendre ?

A 1 ou 2 semaines, je commence à les nourrir à raison de 6 repas/ jour soit de 7 heures du matin à 1 heure du matin suivant ;en fonction de l’âge, je diminue le nombre de repas en augmentant les quantités.

A 2 repas, j’introduis des graines qui correspondent à l’oiseau élevé et je maintiens le dernier repas si le jabot n’est pas très rempli composé de patée l’élevage.

Le sevrage se fait en raison du tempérament de l'oiseau élevé et cela peut aller de 1mois 1/2 à 3 mois pour les inséparables ou les callopsittes et de 3 mois pour les perroquets.

 

 Je serai heureuse de partager ma passion et répondrai à vos questions sur le Forum.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×