SLADO

Conseils Utiles à la Saison d'Elevage

 

Pour chaque espèce d'oiseaux, il est nécessaire de les sélectionner selon les caractéristiques du Standard.                                                                                 Il faut être  vigilants et faire attention au facteur létal. 

Canaris Noir/rouge Mosaïque et noir/rouge Classique en période de mue

 Qu'est le facteur létal ? C'est une des causes de  la mortalité dans l'oeuf.

  Pour éviter ce problème,  il faut accoupler un blanc dominant avec un blanc récéssif  ou un huppé avec un non huppé. Il ne faut pas accoupler un intensif avec un intensif car cela diminue la longeur de la plume et  elle devient cassante ;  et l'inverse - c'est à dire Schimmel avec Schimmel augmente la longueur de la plume.

Le bon accouplement c'est Intensif/Schimmel qui a la plume plus longue.

N'oubliez pas les accidents toujours possibles et ayez environ 20% de femelles en réserve ;  par contre, les mâles supplémentaires ne devront pas être très nombreux ( environ 10 %).  Il est souhaitable de préparer les mâles 15 jours/ 3 semaines avant les femelles.

La Préparation démarre dès le début de l'année par l'augmentation graduelle de la lumière et devra atteindre au moment de l'élevage entre 14 et 15 heures et il serait raisonnable de  prolonger  la durée  d'1/2 heure par semaine  ;  Les UV permettant l'autofabrication de la vitame D3 ; une des solutions d'éclairage consiste à allumer tôt le matin et de laisser les oiseaux se coucher avec la lumière naturelle.

 La température doit être d'environ 15°  et en dessous de  cette température, il y a de gros risques de perdre des femelles ; certains appellent  cela le " mâle de ponte ".

Le taux d'humidité doit se situer  entre 60 et 80%.

Il faut pratiquer le toilettage des oiseaux au moment de l'accouplement 

- dégager la région du cloaque à l'aide d'une paire de ciseaux ( ne pas arracher ) en faisant bien attention à ne pas découper les petites plumes sur le cloaque car elles sont destinées à guider le sperme pendant la fécondation.

- couper les ongles de tous vos oiseaux seulement l'extrémité - et s'il vous arrive de faire saigner l'oiseau, gratter l'ongle sur un  morceau de savon.

- vérifier le bon été de l'écaillage des pattes ( il ne doit pas y avoir l'excroissance sous les pattes) au besoin, enduire les pattes avec un corps gras    ( huile, vaseline, ............ )

- désinfection du matériel - poudrer les nids et les cages avec un insecticide  par exemple  Saniterpern qui remplace le Garbaryl ou autre produit aussi efficace et non nocif.  Soyez vigileants ..... les poux rouges ou les poux de plumes peuvent apparaitre dans les élevages les mieux tenus. Les oiseaux peuvent être poudrés  et peuvent se baigner dans de l'eau additionnée de l'insecticide.

Attention aux oeufs 

Lorsque vous enlevez les oeufs, vous les déposez sur un lit de graines non grasses ( exemple alpiste ou millet rond ) ; il faut les retourner tous les jours 1/2 tour ; le matin du 5ème oeuf, remettre tous les oeufs sous la femelle sans oublier de poudrer le nid avec l'insecticide. Si vous devez marquer les oeufs, éviter les feutres, la coquille poreuse pourrait laisser passer une encre nocive - pour ma part, j'utilise un crayon bois à mine tendre type HB

 Petite astuce, si vous n'aimez pas les insecticides, certains éleveurs donnent du mourron blanc des oiseaux ( ne pas confondre avec le mourron rouge très nocif) qui se servent, après avoir mangé les petites graines , des tiges pour faire leur nids. 

Nourriture : Ce n'est plus le moment de changer de patée .. les oiseaux mettent du temps pour s'habituer - lorsque vous donnez un nouveau produit, il n'est pas très bon que les oiseaux découvrent  l'existence de la patée juste avant les accouplements. Pour ma part, je donne la patée même très peu, toute l'année.

Après l'écosion : Si vous avez de la mortalité à partir du 4ème jour, il est possible que cela ne soit pas du à un défaut de la mère nourricière mais au fait que l'oisillon ne réclame plus la becquée car les parents sont porteurs sains de collibacilles et comme à la naissance  les  oisillons  ne sont pas immunisés, ils meurent. Pour y remédier, il n'y a qu'une seule solution, donner un antibiotique OCEMICYNE et si le problème persiste CORYMYCOL ( suivre le notice ).

 

JPL                    

 

                    Canaris Noir/Rouge Classique et Mosaïque sur une litière de Paille Hachée            

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×